Génération Harry Potter

Il y a 20 ans, jour pour jour, J.K Rowling publiait le premier tome de la saga Harry Potter (en novembre 1998 pour la France). Ce petit sorcier à la cicatrice en forme d’éclair et aux lunettes rondes entra alors dans ma vie pour ne plus jamais en sortir. Dévorant chaque livre dès sa sortie, regardant chaque film encore et encore, cet univers n’a cessé de m’accompagner de l’enfance à l’âge adulte. C’est avec Harry, Hermione et Ron que j’ai grandi, que j’ai pleuré, que je me suis construite et que j’ai évolué…. A tel point que la frontière entre le monde des moldus et le monde magique est souvent flou…

Mes livres_Génération Harry Potter

A mes 30 ans, je n’ai pas demandé de bijoux ou de vêtements… nonnnnn!!! Moi, je voulais le dernier Harry Potter et mon écharpe de Poudlard!

Je ne me souviens plus si c’est l’année même de la sortie du premier livre que j’ai découvert Harry ou quelques années après… Une chose est sûre, c’est ma maman qui m’a offert le premier livre pour que je puisse lire durant tout l’été. A peine ai-je eu terminé le dernier chapitre, que j’enchaînais sur le second tome puis en devenait fan. Pendant 7 ans, ma famille m’a offert les livres à mes anniversaires… pendant 7 ans j’ai été excitée comme un enfant le matin de Noël, à l’idée de retrouver les élèves de Poudlard. Pendant 7 ans, je me cachais tard le soir, pour lire encore et encore un chapitre à la lampe de poche pour ne pas me faire disputer. L’année du Bac, je me souviens n’avoir pas pu m’arrêter de lire et avoir veillé très tard la nuit pour vivre les aventures de nos trois amis. J’ai dévoré chaque livre en quelques jours. Trépignant d’impatience à chaque sortie. Suppliant mes parents d’aller faire la queue à minuit à la librairie mais dans notre petite ville, aucune le faisait. Le lendemain de la sortie, à 8h, je parcourrai les rayons dans l’espoir de trouver un exemplaire et les larmes (de joie ou de déception) étaient souvent de la partie.

Ma lettre poudlard_Génération Harry Potter

Depuis que le tome 7 est sorti, je n’ai plus connue une telle euphorie… mais j’ai gardé au quotidien l’univers potterien. Replaçant sans aucune difficulté les mots “moldu” ou “méfait accompli” dans une conversation, marmonant  “stupefix” ou “crache limace” à l’encontre d’une personne agaçante, attendant que ma choco-grenouille s’anime ou encore ma lettre de Poudlard qui a du s’égarer il y a plusieurs années….  Je me suis attachée à Mc Gonagall, j’ai rêvé de goûter la bierreaubeurre, je suis tombée amoureuse de Ron (et surtout dans les derniers films où il a pris du muscle), j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps à la mort de Sirius Black et espérais qu’il revienne par un moyen ou un autre jusqu’au dernier tome.

Ma chocogrenouille_Génération Harry Potter

Les livres m’ont permis de développer mon imagination mais les films ont rendu réel ce monde magique. Poudlard prenait vie! Poudlard existait dans la réalité! La Grande Salle et ses bougies, les sortilèges, la cérémonie du choixpeau, tout était réel! J’ai adoré les livres et aimé les films. J’ai toujours dissocié les deux à cause de leurs nombreuses différences.

Warnerbros studio_Génération Harry Potter_souliervertblog

Grande salle studios_Génération Harry Potter_souliervertblog

Si vous regardez bien mes tenues (entre le cosplay et le disneybound), vous y verrez très souvent un petit clin d’oeil potterien : du vif d’or ou retourneur de temps, de l’écharpe aux couleurs de Serdaigle (et parfois gryffondor, oui je suis faible) au pin’s du niffleur ou bien du magicobus. Harry Potter fait partie de moi… Sincèrement, si je pouvais me déplacer avec un portoloin, envoyer mon courrier par hibou ou me métamorphoser, je le ferai immédiatement!

Génération Harry Potter

Ma tenue Harry Potter à Trolls&Légendes_souliervertblog zoom

Si j’ai grandi avec Harry Potter, son univers me fascine toujours autant aujourd’hui. J’aime relire les livres et visionner les films pour décrypter les messages cachés. Je pense que je ne cesserai jamais d’être une potterhead, de relire les livres et de regarder les films notamment à chaque noël avec l’amoureux, de passer des heures sur pottermore, de poser un jour de congé pour me  rendre au premier bal des trois sorciers à Reims, aux studios Leavesden et aux expositions parisiennes (à la cité du cinéma et à la galerie Art Ludik) ou bien encore aux conventions et rassemblement comme celui du festival Trolls&Légendes à Mons (je vous parlais de ma rencontre avec Londubat par ici). Poudlard sera toujours ma maison !!!

Exposition Mina Lima à Paris_Génération Harry Potter_souliervertblog

Génération Harry Potter_souliervertblog

Studios Harry Potter_Génération Harry Potter_souliervertblog

Quai 9 3/4_Génération Harry Potter

Et vous, comment avez-vous découvert cet univers et que représente-t-il pour vous?! 

14 Comments

  1. saven 31 octobre 2017 at 00:19

    OMG OMG OMG je me reconnais tellement. Les vrais fans comprennent

  2. Cindy Rielland 22 août 2017 at 22:17

    Bonsoir
    Waouhh , superbe article
    Je suis une grande fan de Hp , je m’en lasse pas
    Merci pour cette chronique
    Bonne soirée

  3. Tiphanya 5 juillet 2017 at 22:44

    Me voilà rassurer de me dire que je serai à Nancy avec quelqu’un qui partage un bout de ma culture (depuis que je vis en Alsace je n’en ai pas trouvé !).
    Pour moi Harry Potter, c’est acheter l’un des tomes à minuit à Montréal avec ma coloc en sortant de notre cours de salsa (je dirais le tome 5 mais j’ai un doute), c’est me faire des copains et des amis via le site poudlard lorsque j’ai débarqué à Paris, fêté avec eux la sortie des tomes suivants, allé avec certains à Londres, etc. C’est même l’origine de ma rencontre avec mon namoureux !
    Ma fille qui bien sûr ne l’a pas encore lu, connaît Harry Potter, sait qu’elle n’aura pas le droit de le lire avant d’avoir l’âge d’entrer à Poudlard, qu’il est hors de question qu’elle regarde les films avant d’avoir lu, mais de temps en temps, au détour d’une discussion, elle cite le garçon qui dormait dans un placard et des photos où l’on voit les personnages saluer…

    1. Soulier vert 11 juillet 2017 at 14:35

      Oh quel bonheur de savoir que tu aimes Harry Potter! Nous aurons de quoi bavarder lors de ta venue en juillet alors… Et qui sait, peut-être trouveras-tu que certains châteaux, monuments ou rues en Lorraine sont digne de l’univers de J.K. Rowling?!
      Harry Potter réunit les gens et provoque de belles rencontres. J’ai hâte que tu me racontes ta rencontre avec ton amoureux !

  4. Natieak 28 juin 2017 at 14:54

    C’est incroyable de se dire que cela fait déjà 20 ans!! Dernièrement, j’ai vu les animaux fantastiques et rien que t’entendre la mélodie de Harry Potter, c’était magique! ça permet de poursuivre l’aventure.

    1. Soulier vert 11 juillet 2017 at 14:33

      Je redoutais tellement les “Animaux fantastiques”, de peur que ça casse mon image du monde des sorciers, de l’univers potterien… Mais en fait, pas du tout! J’ai pu prolonger comme toi, cette aventure et revivre cette folle attente de connaître la suite, d’avoir des frissons aux premières notes de musique…. Hâte de voir la suite!

  5. Kleine_Morgane 28 juin 2017 at 08:50

    Comme toi, j’ai grandit avec Harry Potter, dévoré les livres en un rien de temps, désespéré d’avoir la suite… en revanche, j’ai détesté les films et du coup je n’ai aucun attrait pour les produits dérivés ! Harry Potter continue à vivre dans mon esprit, et j’avoue que égoïstement je n’ai pas envie de partager le « mien », ni me le faire remplacer par celui des films..

    1. Soulier vert 11 juillet 2017 at 14:30

      Tu n’es pas la première à détester les films!!! Moi, ce sont surtout les décors et les moindres détails qui m’ont plu… J’étais déçue au début par les acteurs, je n’avais pas imaginé les personnages ainsi mais je m’y suis vite attachée. Du coup, tu as lu “The Cursed Child” et as tu vu l’adapation des “Animaux fantastiques” ou tu ne souhaites pas non plus le voir?!

  6. Little-so' 27 juin 2017 at 16:22

    coucou ! comme toi, je suis une inconditionnelle fana de la saga ! je l’ai découvert enfant, quand la compagne de mon oncle m’avait offert les 3 premiers tomes un été, et direct, coup de foudre ! depuis cette saga ne me quitte plus (même si je n’ai pas, et ne veut pas lire The Cursed child) et est même “encrée” dans ma peau ^^ je n’ai hélas, pas encore eu l’occasion d’aller aux studios londoniens mais je veux y aller avant la fin de l’année mais j’ai été au Game In Harry Potter à Bordeaux, c’était génial :)! Bref, je relis régulièrement les livres, suis accro aux fanfictions, et suis auteur sur un blog dédié à l’univers HP^^ ! Et dit moi, tu ne serais pas sur le groupe Homegwarts par hasard ?
    En tous cas : Hogwarts will always be our home <3 😀 et VIVE LES POTTERHEADS !

    1. Soulier vert 11 juillet 2017 at 14:24

      Tu as bien raison de vouloir aller aux studios, tu verras c’est magique! Je ne connaissais pas Game In Harry Potter, je retiens l’adresse. Tu as tout à fait raison, je suis sur le groupe Homegwarts 💚 Je file voir ton blog de ce pas… Bisous à toi

  7. Lapetiteloge 27 juin 2017 at 14:19

    C’est drole, quand on parle avec des Potterhead, on se rend compte que ces bouquins nous ont tous aidés à un moment où un autre.
    Je suis à 1000% d’accord avec Le fait que La potter passion ne nous quittera sûrement jamais, et c’est pas plus mal !

    Ps: si tu arrives à mettre la main sur ta lettre pour pourdlard, regarde pour les autres aussi ! Je désespère de recevoir la mienne, je suis à deux doigts de m’inscrire à Beaubatons…

    1. Soulier vert 11 juillet 2017 at 14:21

      C’est vrai! Je compte bien transmettre cette passion de Harry Potter à mes enfants en leur lisant le soir un chapitre puis en leur
      montrant les films!!! Concernant cette affaire de lettre, je soupçonne Doby ou un autre elfe de nous avoir joué un mauvais tour.
      Tu devrais songer à t’inscrire au #surprisebysouliervert (qui sait?! Peut-être que la lettre arrivera finalement) 💚

  8. Flaviane 27 juin 2017 at 14:19

    Olalala je me retrouve tant dans ce que tu as écris ! Tous les Noël mes parents m’offraient un tome Harry Potter et j’étais la plus heureuse. Je les dévorais à un vitesse hallucinante, quitte à passer des nuits blanches pour savoir la fin. Tes photos sont magiques, merci pour ce bel article ! Des bisous

    1. Soulier vert 11 juillet 2017 at 14:18

      Merci beaucoup Flaviane 💚C’est incroyable qu’un tel livre ait pu marquer autant!!! Bisous à toi

Répondre à Tiphanya Cancel